Les cours de français

Démarrage

Un beau matin de février 2016, nous (Claire et Martine) fîmes connaissance avec nos apprenants : Narine et Karen ainsi que Maryam, Armen, Véra et Adrian qui partageaient le même appartement. Qui était le plus impressionné ? Nous ne saurions le dire mais nous avons brisé la glace en jouant au Uno !! Heureusement, ils avaient déjà été formés et parlaient un peu notre langue. Puis d’autres les ont rejoints et notre groupe d’intervenant-e-s s’est également étoffé pour atteindre 4 « profs » réguliers.

En Mai de la même année, nous avons rejoint les Restos du cœur : chic : enfin une salle avec 1 tableau. Mais à 2 intervenants et une dizaine de personnes, cela a vite été trop petit ! Une autre salle nous a été prêtée, plus grande. De quoi faire cours en constituant des groupes de différents niveaux.

Notre présence est régulière, le lundi matin et le vendredi matin (à chaque fois en tandem) ; d’autres personnes (hors Restos) interviennent également en soutien, comme Benjamin ou Marie-Claire. Cette dernière a réellement fait 1 très gros travail en amont…

Le FLE

On n’enseigne pas le Français Langue Etrangère comme le français de maternelle ! Car nos petits, eux, ont bénéficié du bain linguistique depuis leur naissance (voire même avant). De plus, nos demandeurs d’asile sont adultes. Aussi, même si nous pouvons nous aider de ressources provenant des livres d’enfants, cela n’est pas le propos ! Ici sont privilégiées les situations concrètes : se familiariser avec la monnaie (donc les chiffres…), faire ses courses, prendre RV avec 1 médecin, se diriger etc… Et nous nous aidons de documents authentiques (faire entendre 1 annonce SNCF par exemple).

Ce printemps, nous avons eu droit à une formation dispensée par les pros des Restos : ouf ! Cela nous donne des repères pour améliorer nos interventions. Par exemple, nous nous sommes rendues compte qu’il fallait beaucoup plus inclure l’écrit et la lecture.

Les apprenants

Motivés, fatigués, intégrant vite ou pas, voici exactement en quoi un cours de demandeurs d’asile ressemble à n’importe quel autre. Et que dire des progrès fulgurants de certains lorsqu’ils découvrent qu’ils peuvent obtenir des papiers, un travail !!!

Aujourd’hui, début juillet 2017 nous accueillons pour la 1ère fois des « primo-arrivants » (pas 1 mot de français et un peu d’anglais pour l’un d’entre eux) ; heureusement que nous avons eu la formation !

Brigitte, Claire, Martine, Nicole.

atelier français
PS: si vous avez la vocation, faites-le nous savoir par mail !

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s